Sélectionner une page

Christophe Barthès et Jean-Paul Garraud.

Ce samedi 3 octobre, la fédération départementale du Rassemblement National de l’Aude a fait sa rentrée politique.Pour sa rentrée politique 2020, c’est l’eurodéputé Jean-Paul Garraud que la fédération audoise du Rassemblement National (RN) a décidé d’inviter ce samedi, à Trèbes. « Il vient pour booster les troupes ! », a souligné le secrétaire départemental audois Christophe Barthès. Dans l’Aude, selon le chiffre avancé par la fédération départementale du RN, ils sont près d’un millier d’adhérents. Mais, « on engrange de nouvelles adhésions, ajoute Christophe Barthès. Il y a un frémissement, on sent un intérêt pour les échéances électorales à venir. »

La logique veut que ceux qui se sont présentés aux Municipales partent aux Départementales

Des Départementales (ex-Cantonales) ou des Régionales, « qui devraient avoir lieu ensemble en mars prochain », le secrétaire départemental audois annonce d’ores et déjà qu’« il y aura du monde dans tous les cantons ». Et on peut déjà évoquer les noms de Christophe Barthès à Trèbes, Edgar Montagné à Carcassonne, ou encore Julien Rancoule à Limoux : « La logique veut que ceux qui se sont présentés aux Municipales partent aux Départementales… »

Réunion à Nanterre  à la mi-octobre.

Comme pour les élections départementales, le RN audois prépare les Régionales, où « les investitures sont aussi ouvertes ». Une réunion des secrétaires départementaux est prévue à la mi-octobre à Nanterre. En attendant, c’est plutôt sur la Présidentielle de 2022 que se projette Jean-Paul Garraud, magistrat et spécialiste des questions de justice et de terrorisme. « Je viens de rédiger un livre blanc qui formule 95 propositions… Quand il sera appliqué, on verra la différence », conclut celui qui ne veut pas s’interdire « des alliances pour changer la politique ».

Source : lindependant.fr